Actualité

16 août 2022

Partager

En route pour le pèlerinage de Preuilly 2022 – 24 et 25 septembre

Comme chaque année, l’abbaye de Preuilly accueillera les samedi 24 et dimanche 25 septembre 2022, le pèlerinage à Notre-Dame du Chêne, sous la présidence de Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux.

Installation de la célébration du pèlerinage de l'abbaye Notre-Dame de Preuilly en septembre
Abbaye de Notre-Dame de Preuilly – ©ADM-2015

AU PROGRAMME

Samedi 24 septembre 2022



De 10h à 17h : Visite de l’abbaye de Preuilly – entrée libre

15h30 : Conférence avec Franck Ferrand
Aux origines de Preuilly, Thibaud IV de Blois, comte de Champagne

17h00 : Concert Jazz à Preuilly avec le Cercle de Gaveau

  • Biréli Lagrène Acoustic Trio
  • Biréli Lagrène, guitare
  • Franck Wolf, saxophone
  • William Brunard, contrebasse

Achat des places auprès de la salle Gaveau – 01 49 53 05 07
Abbaye de Preuilly – 77126 Egligny

Dimanche 25 septembre 2022
Pèlerinage à Notre-Dame du Chêne

9h00 : Rassemblement à Preuilly
Lecture des laudes au pied de Notre Dame du Chêne
10h30 : Descente en procession vers Preuilly par les bois
Entrée en procession dans l’abbaye

11h30 : Messe solennelle célébrée dans le manège de Preuilly par Mgr Nahmias, évêque de Meaux

Plus d’informations sur le site internet du Pôle Missionnaire de Provins
Renseignement : secrétariat du pôle de Provins – 01 64 00 04 23 ou 01 60 67 31 19

Autres

Articles

Le Carême et les catéchumènes adultes
22 février

Le Carême et les catéchumènes adultes

Le Carême est un temps liturgique important de 40 jours, sans compter les dimanches.
Il commence le mercredi des Cendres et se termine le jeudi saint, avant le dimanche de Pâques.

Cette durée de 40 jours fait référence aux quarante années passées dans le désert par le peuple d’Israël avant son entrée en terre promise. On se réfère aussi aux quarante jours passés par le Christ dans le désert entre son baptême et le début de sa vie publique. Le carême annonce un temps de préparation à un renouveau.

Le Carême pour les catholiques

Durant le temps du Carême, nous sommes invités à nous donner des moyens concrets, dans la prière, la pénitence et l’aumône pour nous aider à discerner les priorités de notre vie. Le temps du Carême est un temps autre qui incite à une mise à l’écart pour faire silence et être ainsi réceptif à la Parole de Dieu.

Source : eglise.catholique.fr

Et pour les catéchumènes adultes ?

La période du Carême revêt un caractère très particulier pour les adultes s’étant engagés sur le chemin de conversion. Rythmé par plusieurs étapes, le carême les prépare aux sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation et Eucharistie), qui seront célébrés lors de la vigile pascale.

Je t’ai appelé par ton nom.

Is 43, 1

Le 1er dimanche de carême, l’évêque appelle solennellement les catéchumènes à recevoir le baptême au cours de la vigile pascale. Ils sont d'abord présentés par la communauté dans laquelle ils ont cheminé. Ils sont appelés ensuite par leur prénom par l'évêque. Et en répondant "Me voici", ils manifestent leur accord et s'avancent à la rencontre de l'évêque. Dès lors, ces catéchumènes devenus "appelés" inscrivent leur nom et signent le registre diocésain de l’Église. C’est la célébration de l’appel décisif.

LEXIQUE

Mercredi des Cendres

Jeudi Saint

Baptême

Catéchumène

Sacrement

Vigile pascale

Évêque

Appel décisif

Scrutin

Semaine sainte

À cette occasion, toute la communauté catholique porte cet appel ; elle accompagne et soutient par la prière les appelés marchant vers Pâques à la rencontre du Christ ressuscité.

Lors des troisième, quatrième et cinquièmes dimanches de Carême, les appelés vont vivre les scrutins au sein de leur paroisse.

La Semaine Sainte sera la dernière ligne droite avant la célébration de la vigile pascale.

« Ne dévoyons pas la fraternité » Déclaration des évêques de France sur le projet de loi sur la fin de vie.
19 mars

« Ne dévoyons pas la fraternité » Déclaration des évêques de France sur le projet de loi sur la fin de vie.

19 mars 2024

Voir la version en ligne

Evêques de France, rassemblés à Lourdes, lieu de prière et de solidarité avec les personnes les plus fragiles, nous exprimons notre grande inquiétude et nos profondes réserves à l’égard du projet de loi annoncé sur la fin de vie. Nous proclamons sans nous lasser que toute vie humaine mérite d’être inconditionnellement respectée et accompagnée avec une authentique fraternité. Avec beaucoup de nos concitoyens, chrétiens ou non, croyants ou pas, avec un très grand nombre de soignants, dont nous voulons saluer l’engagement, la compétence et la générosité, nous réaffirmons notre attachement à la voie française du refus de la mort provoquée et de priorité donnée aux soins palliatifs.

C’est un impératif d’humanité et de fraternité que de soulager la souffrance et d’offrir à chacun la fin de vie la mieux accompagnée plutôt que de l’interrompre par un geste létal. Notre idéal démocratique, si fragile et si nécessaire, repose sur l’interdit fondateur de donner la mort.

Nous voulons exprimer notre grande proximité à l’égard des personnes en souffrance et nous saluons l’engagement de celles et ceux qui prennent soin d’elles. Nous voulons être à leur écoute et à leurs côtés, soutenant la fidélité des aidants et des proches. Nous sommes impressionnés par les progrès des soins palliatifs. Le Conseil consultatif national d’éthique a fait de leur généralisation la condition éthique préalable à toute évolution législative. Nous sommes convaincus qu’ils peuvent et doivent se développer encore, quantitativement à travers tout notre pays et qualitativement en continuant de répondre de mieux en mieux aux douleurs encore réfractaires. Nous saluons la recherche qui, par solidarité, ne cesse de trouver les meilleurs soins à apporter contre la douleur. Tout cela a un coût qu’une société démocratique comme la nôtre s’honorera d’assumer.

Nous engageons tous les catholiques à s’impliquer davantage auprès des personnes en situation de handicap, âgées ou en fin de vie : la demande de suicide assisté ou d’euthanasie est souvent l’expression d’un sentiment de solitude et d’abandon auquel nous ne pouvons ni ne devons nous résoudre. Plus la solidarité avec les personnes les plus fragiles progressera, plus notre pays avancera sur un chemin renouvelé de fraternité, de justice, d’espérance et de paix.

Notre époque, souvent habitée par la peur de la mort et le désir de prolonger indéfiniment la vie, considère aussi les vies fragilisées comme dénuées de sens. Nous voulons affirmer que toute vie, si fragilisée soit-elle, mérite d’être honorée jusqu’à son terme naturel.

Au milieu de tant de violences contemporaines, dans notre pays et à travers le monde, nous appelons tous les chrétiens comme tous les hommes et femmes de bonne volonté à être d’authentiques serviteurs de la vie de leurs frères et sœurs. Le message de Pâques, que chacun peut accueillir à sa manière, est le triomphe de l’amour et de la vie sur la souffrance et le sentiment d’abandon. Que l’espérance de cette lumière pascale éclaire et encourage tous nos concitoyens et tous leurs représentants au seuil d’un débat décisif pour le présent et pour l’avenir de notre commune humanité.

Le Carême avec le Pôle Missionnaire de Brie
20 février

Le Carême avec le Pôle Missionnaire de Brie

Découvrez le programme de carême du Pôle Missionnaire de Brie.

Plusieurs conférences sont proposées sur "Les tentations du Christ" ou "Faire silence pour écouter la voix du Seigneur" ainsi que des enseignements sur les jours saints et soirées jeûne-prière.


1ère soirée spirituelle
d’entrée en carême
et conférence sur
"Les tentations du Christ".
par don Guillaume d’Anselme
(curé de Brie)

Quand :
Jeudi 23 février - de 19h à 22h

Où :
Centre Notre-Dame des Roses (Grisy-Suisnes)

Programme :
- Messe à 19h
- Repas et/ou adoration à 19h30
- Conférence à 20h30.


2ème soirée spirituelle
d’entrée en carême
et conférence sur
"Faire silence pour écouter
la voix du Seigneur"

par le père Philippe Legrand
(curé de Melun)

Quand :
Vendredi 24 février - de 19 à 22h

Où :
Centre Notre-Dame des Roses (Grisy-Suisnes)

Programme :
- Messe à 19h
- Repas et/ou adoration à 19h30
- Conférence à 20h30.


  • Enseignements sur les jours saints, chaque mercredi de carême à 20h30
    par don Guillaume d’Anselme :
    - Mercredi 1 mars à l’église de Chevry.
    Thème : "Introduction à la Semaine sainte"
    - Mercredi 8 mars à l’église de Combs.
    Thème : "Le jeudi saint"
    - Mercredi 15 mars à l’église de Grisy.
    Thème : "Le vendredi saint"
    - Mercredi 22 mars à l’église de Servon.
    Thème : "Le samedi saint"
    - Mercredi 29 mars à l’église de Brie.
    Thème : "L’attente de la résurrection dans l’Ancien Testament"


  • « Soirées jeûne-prière » à la salle paroissiale de Brie (31 rue de la Madeleine)
    Les samedis 4, 11, 18 et 25 mars, et 1 avril, à partir de 19h30,
    Programme : 
    - Repas frugal (soupe fournie) à 19h30
    - Complies à 20h45
    - Adoration à partir de 21h.