Actualité

13 décembre 2023

Partager

Laudato Si’ : Des actions en faveur de l’environnement et du lien social au pôle missionnaire de Saint-Fargeau-Ponthierry

Depuis près d’un an, le groupe Laudato’si & Fratelli Tutti propose au sein du pôle missionnaire de St Fargeau-Ponthierry des activités autour de la préservation et de la compréhension de notre environnement tout en favorisant le partage et les relations fraternelles. Le groupe inscrit son action dans la mise en pratique des messages des encycliques du Pape François à savoir, la découverte de la beauté de la création et la « préservation de la maison commune » exprimée dans Laudato’ si et d’autre part l’attention fraternelle portée à l’autre, l’écoute, l’aide et le service adressés à ceux qui n’osent plus crier leur douleur ou leur solitude mais ont tant à nous dire sur le vivre ensemble comme spécifié dans Fratelli Tutti. Il s’agit de stimuler les échanges entre frères et sœurs du pôle puis « d’aller vers les périphéries » pour vivre notre foi en communion avec « toutes les brebis du troupeau », en harmonie avec la maison commune.

Concrètement, les ateliers animés par les membres du groupe Laudato Si’ & Fratelli Tutti commencent par une prière sur la création. L’année dernière, nous avons organisé des ateliers éco-responsables sur la fabrication de produits ménagers écologiques et de cosmétiques naturels. Ces ateliers informent et sensibilisent sur la réduction des déchets d’emballage ainsi que la simplicité, l’efficacité, mais aussi les bienfaits sur la nature et la santé des produits écologiques et naturels comparativement aux équivalents industriels. Une visite de centrale électrique photovoltaïque a été organisée à Gien (45). Elle a permis de mesurer le bénéfice écologique de la production d’électricité verte s’inscrivant dans le triptyque Eviter-Réduire-Compenser les impacts environnementaux de l’installation. Des cours théoriques et pratiques de tailles ou de greffes d’arbres fruitiers ont permis aux nombreux participants d’acquérir un savoir-faire utile et de comprendre le cycle végétatif de ces arbres dans le but d’améliorer leur fructification et leur équilibre biologique.

Cette année, nous poursuivons la démarche avec un programme d’activités réparties sur l’année liturgique qui reprend les sujets précédents en intégrant des nouveautés notamment des cours d’initiation à l’informatique. L’objectif de ces cours vise la maîtrise d’un outil qui peut servir à rompre l’isolement de certaines personnes. Nouveauté aussi, pour chaque temps fort du calendrier liturgique, une récollection est programmée sur un thème différent.

L’art sacré, le patrimoine historiquement riche des 9 clochers du pôle et l’accessibilité des églises.

Il s’agit de faire découvrir à tous le patrimoine architectural et artistique religieux du pôle dans le cadre de la journée du patrimoine ou de concerts de musique sacrée. C’est notamment une occasion pour des fidèles en périphérie de l’église d’être interpellés dans leur chemin de foi et d’échanger fraternellement leurs vécus et leurs perceptions sur ces sujets.

Prochaine date à retenir : le 16 décembre à l’église de Boissise-la-Bertrand, de 14 h 00 à 16 h 30, récollection sur le thème : « Servir Dieu ou se servir de Dieu »

Pour toute information contacter le Frère Clément sur l’adresse : ngologoe@gmail.com

Autres

Articles

Ordinations diaconales 2023
27 septembre

Ordinations diaconales 2023

C’est avec une grande joie que nous vous annonçons les ordinations diaconales de Jérôme, Jean-Luc, Alexandre, Cyrille, Vincent et Rock, qui se dérouleront le :

Dimanche 8 octobre 2023 à 15H30 en la cathédrale-basilique de Meaux.

Ils seront ordonnés diacres permanents au service de notre diocèse lors d’une messe présidée par S.E. Mgr Jean-Yves Nahmias.

Ce sacrement marque une étape importante dans leur parcours spirituel et leur engagement au service de l’Église. Il exprime un véritable don de soi et une réponse à l’appel de Dieu. Par leur ordination, les futurs diacres permanents manifesteront leur volonté de servir le peuple de Dieu en se consacrant à l’évangélisation, à l’accompagnement des fidèles, à la célébration des sacrements et à la charité envers les plus démunis.

Vous êtes chaleureusement invités à participer à cette célébration exceptionnelle pour soutenir nos six futurs diacres permanents. Votre présence et votre prière témoigneront de l'importance de cette étape fondamentale dans leur vie.

Ces ordinations diaconales sont également une occasion pour toute la communauté chrétienne de se rassembler, de rendre grâce pour ces nouvelles vocations et de prier pour que le Seigneur les entoure de sa grâce.

Que cet événement soit une source d'inspiration pour tous et qu'il ouvre des horizons de service et de charité pour chacun d'entre nous.

[Regards sur Noël] jeu de mains- jeu divin.
29 novembre

[Regards sur Noël] jeu de mains- jeu divin.

Deuxième semaine de l'Avent : la Visitation

Quelques jours après l’annonciation. Deux femmes s’étreignent, l’une et l’autre, enceintes. Pour l’une c’est visible, pour l’autre cela va le devenir. Leur point commun, c’est de porter un enfant, contre toute attente ; l’une dans sa vieillesse, l’autre dû à l’intervention de l’Esprit Saint. Il y a de l’extraordinaire dans cette scène. C’est Dieu qui ici, bien que non vu, est pourtant l’acteur essentiel.

Cathédrale Saint Pierre de TROYES (10)
Chapelle 1, baie 0 : enfance du Christ et Dormition de la Vierge photo HI détail

Que nous est-il dit par le visuel de cette scène ? Dans la porte de la petite bâtisse, sur la gauche, un voile est noué. Quelque chose est en train de se dévoiler. Par la plante, présente sur la droite, le fruit des entrailles en Marie, se développe. Période intermédiaire : après les annonces de naissance à venir : « il sera grand devant le Seigneur » - «  il sera grand », et avant : « elle mit au monde un fils » - « elle accoucha de son fils premier né ».

Pour ces deux femmes, lors de leur visitation, se dévoile l’extraordinaire. Alors que l’ange vient de faire connaitre à Marie le nom de Celui qu’elle porte, Elisabeth sait déjà donner l’identité de Celui que porte Marie. Et celui qui aide à cette reconnaissance, c’est celui qu’elle porte, elle, Elisabeth : en elle, sous l’influence de l’Esprit Saint, il trésaille d’allégresse celui qui est à venir en avant de Celui que porte Marie. L’ancienne alliance se clôt, la nouvelle alliance s’ouvre : elle sera sous l’influence de l’Esprit de Dieu, lui, déjà au départ de la conception de Jésus en Marie, tout comme à l’origine du tressaillement de joie de Jean Baptiste.

Ici, histoire sans parole. Pas de bulle pour nous dire, mais des gestes à voir. Ces deux femmes sont sous une arcade, devant une construction. Peut être Jérusalem puisque Zacharie y était prêtre ! Les murailles et les tours peuvent suggérer le déplacement que Marie vient d’effectuer vers la ville, résidence d’Elisabeth. Ces deux femmes sont sur un pied d’égalité, de plain pied, l’une et l’autre sur le sol : elles sont du même monde. Les voici joue contre joue. Le visage d’Elisabeth a les traits plus marqués comme il convient pour dire le grand âge d’une femme. Marie, yeux plongés dans le regard de sa cousine, s’apprête à chanter l’émerveillement qui est le sien, à l’égard de Dieu :

mon âme exalte le Seigneur

Et surtout il y a les bras, des bras qui enserrent l’une à l’autre, des bras qui protègent les ventres maternels, car c’est là que sont à l’abri et grandissent les fruits de l’Esprit Saint.

Ces deux femmes sont du même monde, il n’y a aucune séparation entre elles. Toutes les deux attendent la naissance d’un enfant qui jouera, chacun à sa place, l’un par rapport à l’autre, un rôle important  dans l’histoire de l’humanité : Dieu vient visiter son peuple : il prend les choses en main.

Par son message, il vient d’annoncer sa venue imminente : les mains vont bientôt s’ouvrir.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

texte : Père Henri Imbert pour le diocèse de Meaux

Rencontre avec les Antillais et Guyanais
2 novembre

Rencontre avec les Antillais et Guyanais

Chaque année, le 11 Novembre, les Antillais et Guyanais de France se rassemblent pour une messe concélébrée par les évêques des diocèses de Martinique, Guadeloupe et Cayenne. Cette année, la messe sera présidée par Mgr Philippe Guiougou,  nouvel évêque de Basse-Terre en Guadeloupe.  Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Paris, participera à ce rassemblement.

Photo : messe paroissiale animée avec des Antillais du pôle de  Montereau

14 H Animation, Témoignages et intervention des évêques

15 H Messe concélébrée par les évêques, prêtres et diacres

17 H Fin de la rencontre.

Aumônerie Antilles-Guyane

5 bis rue Mouzaïa, 75019- Paris

Contact : Aumônerie Antilles Guyane : aumonerieag@gmail.com