Actualité

13 décembre 2023

Partager

Laudato Si’ : Des actions en faveur de l’environnement et du lien social au pôle missionnaire de Saint-Fargeau-Ponthierry

Depuis près d’un an, le groupe Laudato’si & Fratelli Tutti propose au sein du pôle missionnaire de St Fargeau-Ponthierry des activités autour de la préservation et de la compréhension de notre environnement tout en favorisant le partage et les relations fraternelles. Le groupe inscrit son action dans la mise en pratique des messages des encycliques du Pape François à savoir, la découverte de la beauté de la création et la « préservation de la maison commune » exprimée dans Laudato’ si et d’autre part l’attention fraternelle portée à l’autre, l’écoute, l’aide et le service adressés à ceux qui n’osent plus crier leur douleur ou leur solitude mais ont tant à nous dire sur le vivre ensemble comme spécifié dans Fratelli Tutti. Il s’agit de stimuler les échanges entre frères et sœurs du pôle puis « d’aller vers les périphéries » pour vivre notre foi en communion avec « toutes les brebis du troupeau », en harmonie avec la maison commune.

Concrètement, les ateliers animés par les membres du groupe Laudato Si’ & Fratelli Tutti commencent par une prière sur la création. L’année dernière, nous avons organisé des ateliers éco-responsables sur la fabrication de produits ménagers écologiques et de cosmétiques naturels. Ces ateliers informent et sensibilisent sur la réduction des déchets d’emballage ainsi que la simplicité, l’efficacité, mais aussi les bienfaits sur la nature et la santé des produits écologiques et naturels comparativement aux équivalents industriels. Une visite de centrale électrique photovoltaïque a été organisée à Gien (45). Elle a permis de mesurer le bénéfice écologique de la production d’électricité verte s’inscrivant dans le triptyque Eviter-Réduire-Compenser les impacts environnementaux de l’installation. Des cours théoriques et pratiques de tailles ou de greffes d’arbres fruitiers ont permis aux nombreux participants d’acquérir un savoir-faire utile et de comprendre le cycle végétatif de ces arbres dans le but d’améliorer leur fructification et leur équilibre biologique.

Cette année, nous poursuivons la démarche avec un programme d’activités réparties sur l’année liturgique qui reprend les sujets précédents en intégrant des nouveautés notamment des cours d’initiation à l’informatique. L’objectif de ces cours vise la maîtrise d’un outil qui peut servir à rompre l’isolement de certaines personnes. Nouveauté aussi, pour chaque temps fort du calendrier liturgique, une récollection est programmée sur un thème différent.

L’art sacré, le patrimoine historiquement riche des 9 clochers du pôle et l’accessibilité des églises.

Il s’agit de faire découvrir à tous le patrimoine architectural et artistique religieux du pôle dans le cadre de la journée du patrimoine ou de concerts de musique sacrée. C’est notamment une occasion pour des fidèles en périphérie de l’église d’être interpellés dans leur chemin de foi et d’échanger fraternellement leurs vécus et leurs perceptions sur ces sujets.

Prochaine date à retenir : le 16 décembre à l’église de Boissise-la-Bertrand, de 14 h 00 à 16 h 30, récollection sur le thème : « Servir Dieu ou se servir de Dieu »

Pour toute information contacter le Frère Clément sur l’adresse : ngologoe@gmail.com

Autres

Articles

Il était une fois, le conte de Noël
9 décembre

Il était une fois, le conte de Noël

Le service diocésain de la catéchèse vous invite à découvrir le conte de Noël et d'autres activités pour vivre la période de l'Avent.

Retrouvez tous les chapitres du conte ainsi que de nombreuses activités pour se préparer à Noël sur la page dédiée :

Messe d’action de grâce et d’intercession pour Benoît XVI – Homélie de Mgr Nahmias
11 janvier

Messe d’action de grâce et d’intercession pour Benoît XVI – Homélie de Mgr Nahmias

Vendredi 6 janvier 2023, Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux, a présidé une messe d’action de grâce et d’intercession pour Benoît XVI, à la cathédrale Saint-Étienne de Meaux.
Découvrez son homélie :

Première lecture : 1 Jn 5, 5-13
Psaume 147 (147b), 12-13, 14-15, 19-20
Evangile : Mc 1, 7-11

« Benoît XVI, un humble travailleur dans la vigne du Seigneur ! »


Aujourd’hui nous rendons grâce à Dieu pour les ministères du cardinal Joseph Ratzinger et du pape Benoît XVI. Nous confions cet humble serviteur à la Miséricorde de Dieu et à sa bienveillance. Je souhaite appuyer seulement sur un trait de sa personnalité, de son don au Christ : la simplicité et l’humilité. Je ne parlerai pas de l’érudition de ce grand théologien, de son intelligence vive et de sa capacité à embrasser des problématiques complexes et contemporaines. Je partirai de ses propres propos qui parlent de sa simplicité et de son humilité.

Benoît XVI, « un humble travailleur dans la vigne du Seigneur ! ».
« Après le grand Pape Jean Paul II, Messieurs les Cardinaux m'ont élu moi, un simple et humble travailleur dans la vigne du Seigneur. »
Voici comment juste après son élection, le 19 avril 2005, à la loge des bénédictions, le nouveau pape se présente à la foule de Rome réunie place Saint-Pierre et au monde entier. Ces mots humbles et simples disent bien la belle personnalité du nouveau pape et dans quel esprit il envisage ce ministère d’unité.

Humble travailleur dans la vigne du Seigneur. Benoît XVI veut d’abord reconnaître la capacité même du Seigneur et ajoute :
« Le fait que le Seigneur sache travailler et agir également avec des instruments insuffisants me console et surtout, je me remets à vos prières, dans la joie du Christ ressuscité, confiant en son aide constante ». Laissons-nous, chacun, quelle que soit notre vocation, entraîner par cette humilité et faisons confiance au Seigneur qui nous a choisi pour travailler à sa vigne. Cette invitation, je l’adresse tout spécialement à ceux en particulier qui ont consacré leur vie au service du Seigneur. Tous nous sommes stimulés par l’humilité de ce pape, humble travailleur de la vigne du Seigneur. Notons, que « la figure de l’humilité » par excellence, c’est le Christ lui-même, et cette humilité se condense dans le lavement des pieds de la dernière Cène.

Le Christ a donné aussi en exemple Jean Baptiste comme modèle d’humilité. Nous pouvons retenir de Jean Baptiste cette disposition qui habitait avec force ce serviteur de l’œuvre de Dieu : « Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue »
(Jn 3, 30).

Mettons-nous tous, frères et sœurs, à l’école de cette humilité, quelle que soit notre vocation : un chemin d’humilité au service de ce travail pour la vigne du Seigneur.
Amen.

+ Jean-Yves Nahmias
Évêque de Meaux