Actualité

19 février 2023

Partager

Vigile pascale, les sacrements de l’initiation chrétienne

À l’issue de leur période de cheminement spirituel, les catéchumènes reçoivent les sacrements par lesquels tout chrétien est initié. Ces sacrements sont au nombre de trois : le baptême, la confirmation et l’eucharistie.

Après son engagement officiel lors de l’appel décisif, le catéchumène -désormais « appelé »- se dirige vers la célébration des sacrements de l’initiation chrétienne, reçus en paroisse, lors de la vigile pascale.

Mais précisément, de quoi s’agit-il ?

Le baptême, porte d’entrée dans la communauté chrétienne

« Je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit »

Le baptême est le sacrement de la naissance à la vie chrétienne : marqué du signe de la croix, plongé dans l’eau, le nouveau baptisé renaît à une vie nouvelle. L’onction avec le Saint Chrême lui donne son nom de chrétien et dit sa mission. Devenu chrétien, le nouveau baptisé peut vivre selon l’Esprit de Dieu.

Source : Conférence des évêques de France

Les moments forts de la célébration du baptême : Le rite de l’eau, la remise du vêtement blanc, la remise de la lumière.

La confirmation, le passeport pour la mission de chrétien

« Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu« 

Par le sacrement de la confirmation, le lien des baptisés avec l’Église s’enracine dans la mission de l’Église. Ils sont marqués du sceau de l’Esprit Saint, force qui fut accordée aux Apôtres au jour de la Pentecôte pour répandre la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, en parole et en actes.
C’est avec une huile parfumée, le Saint Chrême, que l’évêque (ou le prêtre chrismateur) marque le front de chaque confirmand. Comme cette huile répand une bonne odeur, chacun est appelé, par l’élan et la joie de sa vie, à répandre la bonne odeur du Christ, à être un témoin authentique du Ressuscité, afin que le corps du Christ s’édifie dans la foi au Dieu, Père, Fils et Esprit, et l’amour des hommes et du monde. Le confirmé porte alors joyeusement la responsabilité de faire connaître aux hommes et au monde l’amour dont ils sont aimés.

C’est à cet instant que le nouveau baptisé reçoit les 7 dons de l’Esprit Saint.

Source : Conférence des évêques de France

LEXIQUE

Mercredi des Cendres

Jeudi Saint

Baptême

Catéchumène

Sacrement

Vigile pascale

Évêque

Appel décisif

Scrutin

Semaine sainte

Néophyte

L’Eucharistie, action de grâce rendue à Dieu

L’Eucharistie est le troisième sacrement de l’Initiation Chrétienne. Le mot « Eucharistie » signifie « action de grâces ». C’est le peuple qui rend grâce au Père, par son Fils, dans l’Esprit pour le don qu’Il nous fait de sa Vie.

L’Eucharistie est la source et le sommet de toute la vie chrétienne

Vatican ii – constitution sur l’église n°11

L’Eucharistie est la célébration du sacrifice du corps et du sang de Jésus Christ présent sous les espèces du pain et du vin.
C’est par l’Eucharistie que nous est donnée la Vie de Dieu, le Pain de la route. Recevoir le Pain de Dieu nous invite à partager notre pain avec nos frères en humanité.

L’Eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle. C’est une actualisation de la Pâque et non pas sa répétition ou son simple souvenir.
L’Eucharistie, ou la messe, est un rappel de la dernière Cène, de la mort et de la résurrection de Jésus Christ.

Source : Conférence des évêques de France

Autres

Articles

Assemblée synodale : défis et chantiers
9 mai

Assemblée synodale : défis et chantiers

Samedi 2 avril dernier s’est tenue la clôture de l’assemblée synodale.

Après plusieurs sessions de travail, le discernement des 200 délégués diocésains a permis de définir les défis et chantiers à venir pour notre diocèse.

Dans les comptes rendus des échanges en commissions et en assemblées générales, ainsi que dans les contributions reçues par mail, nous avons pu ressortir une liste de défis et de chantiers. Ils ont été présentés à notre évêque et aux délégués du synode lors de l’assemblée de clôture, samedi 2 avril à Meaux. Après un temps d’échanges en commissions au cours de la matinée, ils ont été invités à discerner ceux qui leur semblaient prioritaires pour la vie de notre diocèse.

La liste complète de ces défis et chantiers a été présentée selon les choix prioritaires faits par les délégués.

Dimanche de la santé, le 11 février 2024
5 février

Dimanche de la santé, le 11 février 2024

De partout nous venons à Lui

De partout nous venons à Toi

Cette année, lors des messes du samedi 10 et dimanche 11 février prochains, nous célèbrerons, à la fois, la journée mondiale des malades et la journée nationale du dimanche de la santé. Journée marquant l’anniversaire de la première apparition de la Vierge Marie à Lourdes.

 La vocation de ce dimanche est de penser et de prier, avec et pour toutes les personnes malades, âgées, handicapées, de nos familles et de notre entourage, mais également, de rendre visible dans les communautés chrétiennes, l’ensemble des soignants, des aidants, des aides à domicile, des visiteurs de malades du SEM, des équipes d’aumônerie des hôpitaux et toutes les associations…. Tous ceux qui accompagnent et prennent soin de ces personnes. 

L'Eglise reconnaît et remercie l'engagement des professionnels et bénévoles, soignants et accompagnants auprès de nos frères et sœurs malades.

Le thème de cette année est « DE PARTOUT ON VENAIT A LUI », thème tiré de l’Evangile du même jour. Pourquoi irions nous à Jésus ?

Nous dirions pour grandir dans la Foi et l’Espérance, pour ainsi, à notre tour, pouvoir témoigner, avec douceur et bienveillance, de la miséricorde de Jésus, de sa présence dans nos vies. Il est notre Salut.

Dans notre mission de soignants, d’aidants, de visiteurs, nous allons rencontrer le Christ présent chez l’Autre, malade, âgée ou isolée. Laissons l’Esprit nous guider là où il veut !

Que ce dimanche de la Santé nous donne à tous de vivre une belle participation communautaire !

                                                                                    

[Laudato Si’ en action] 2 propositions de Carême 2023
8 mars

[Laudato Si’ en action] 2 propositions de Carême 2023

1. Carême « terre promise »

Du 22 février au 4 avril, une retraite à vivre en ligne ou en équipe locale.
Une proposition de Église Verte et Prie en Chemin dans une approche œcuménique.

Avec la retraite en ligne de Carême Terre promise,
prenons ensemble des chemins de conversion écologique

https://prieenchemin.org/inscription-careme-2023/

2. Un jeu de cartes pour recueillir les témoignages : une proposition du Pôle Missionnaire de Bussy-saint-Georges

Pour trouver des moyens de faire face sereinement aux prochaines crises climatiques, énergétiques, économiques, pour adopter un mode de vie plus respectueux de notre environnement, pourquoi ne pas se tourner vers des populations qui ont connu des situations de restriction ? Cela nous permettra d’apprendre d’elles et de mieux appréhender les changements que nous subissons déjà ? Nous partons donc, durant ce temps de Carême, à la rencontre de deux populations souvent isolées, parfois précarisées, mais qui ont des solutions à nous transmettre :

  • les personnes âgées : beaucoup ont connu des périodes de restriction en raison de la guerre ou de l’absence du confort actuel (absence d’électricité ou d’eau à disposition comme aujourd’hui)
  • les personnes migrantes : que ce soit dans leur pays d’origine ou lors de leur parcours de migration (quand ces personnes ont dû fuir leur pays d’origine), elles ont souvent connu des périodes de précarité et de restriction dans l’accès aux biens de consommation de base.

Pour recueillir leur témoignage, nous avons conçu un jeu de cartes qui reprennent plusieurs questions sur six thématiques. La personne interrogée choisit la ou les thématiques qu’elle souhaite, et nous recueillons les paroles, les souvenirs, les émotions parfois. Car à travers les échanges, c’est d’une vraie rencontre qu’il s’agit de vivre, de vrais liens qui peuvent se tisser.