Actualité

8 décembre 2022

Partager

[Regards sur Noël] La Nativité

Troisième semaine de l’Avent : la Nativité

Qui d’entre nous n’a jamais été sensible au regard qui existe entre une mère et l’enfant auquel elle vient de donner vie. Sourire, parole ; toucher, sentir. Scène qui dit l’intime qui se crée entre le nouveau né et celle qui vient d’engendrer.

Tous ces éléments semblent manqués dans cette scène de naissance illustrée par ces deux fenêtres parallèles de la Cathédrale de BEAUVAIS. Pas de tendresse, pas de geste d’amour ; pas même un regard, pas même un toucher. L’auteur a-t-il oublié qu’il est lui aussi né d’une mère qui sûrement, souhaitons-lui, l’a aimé !

Ce vitrail est déjà là plutôt pour un discours théologique, voulant nous dire qui est celui qui vient de naitre.

Cathédrale Saint Pierre de BEAUVAIS Chapelle Notre Dame, juste dans l’axe du chœur. Vitraux de l’arbre de Jessé et de l’enfance du Christ
Cathédrale Saint Pierre de BEAUVAIS Chapelle Notre Dame, juste dans l’axe du chœur. Vitraux de l’arbre de Jessé et de l’enfance du Christ

Il est emmailloté et allongé, non dans une mangeoire, mais sur une construction. Il est comme dans un linceul ; il est comme sur un autel. Annonce de sa mort à venir ? Annonce qu’il sera don offert en sacrifice sur la table eucharistique. D’ailleurs, juste en dessous de lui, brille la lampe qui signifie qu’il est là, présence réelle. Lui est au-dessus, il vient d’en haut ; il est descendu chez les hommes. Les deux rideaux entrouverts autour de la lampe réunissent deux tableaux : la scène de la naissance historique, sur fond de nuit, et la liturgie de toujours qui permet au croyant de reconnaitre en Celui-ci Celui qui vient dans le monde comme la vraie Lumière. « Ah, si tu déchirais les cieux et si tu descendais » priait le prophète Isaïe (Is. 63/19). C’est fait, le mystère est dévoilé. Il est là, de Dieu et des hommes. Noël : fête de la Lumière, de la vraie Lumière : « et la lumière brille dans les ténèbres » (Jn 1/5)

Marie, sa mère, est elle-même couchée, dans la même position que son fils, les yeux grands ouverts, sa tête posée sur sa main faisant ainsi savoir qu’elle connaitra un jour une grande souffrance, du fait de ce fils, ce fils qui est là « pour être un signe contesté » – « et toi-même un glaive te transpercera l’âme » (Luc 2/34-35).

Cathédrale Saint Pierre de BEAUVAIS Chapelle Notre Dame, juste dans l’axe du chœur. Vitraux de l’arbre de Jessé et de l’enfance du Christ
Cathédrale Saint Pierre de BEAUVAIS Chapelle Notre Dame, juste dans l’axe du chœur. Vitraux de l’arbre de Jessé et de l’enfance du Christ

Pas de regard de la mère vers le fils, ni du fils vers la mère. Mais le regard de l’une et de l’autre, si l’on trace une diagonale qui fait franchir le montant de notre fenêtre, nous fait arriver à cet autre regard d’un homme, lui aussi allongé et tourné vers la scène de la nativité. Il y a comme de la connivence entre ces 3 personnes : Marie – Jésus et cet autre. Alors qui peut-il être ? Bien sûr, Jessé, un des ancêtres de Jésus, le père de David.

Cathédrale Saint Pierre de BEAUVAIS Chapelle Notre Dame, juste dans l’axe du chœur. Vitraux de l’arbre de Jessé et de l’enfance du Christ
Cathédrale Saint Pierre de BEAUVAIS Chapelle Notre Dame, juste dans l’axe du chœur. Vitraux de l’arbre de Jessé et de l’enfance du Christ

Alité, de son ventre sort l’arbre qui sera l’illustration de l’arbre généalogique de Jésus, telle que décrit par les évangélistes Matthieu et Luc : « un rameau sortira de la souche de Jessé, un rejeton jaillira de ses racines » (Is. 11/1).

Cathédrale Saint Pierre de BEAUVAIS
Chapelle Notre Dame, juste dans l’axe du chœur.
Vitraux de l’arbre de Jessé et de l’enfance du Christ

C’est donc à partir de lui que Jésus sera enraciné dans la famille humaine. Pas d’affection, ni de tendresse entre la mère et le fils. De fait. Mais connivence, comme un clin d’œil, entre l’ancêtre et la mère et son fils. L’ancêtre et la mère ont la même position, un même lit brodé, un même drapé. Mais surtout l’aïeul a le visage tourné vers la naissance à laquelle il souscrit, y reconnaissant la réalisation de ce qui lui avait été annoncé.

Nous sommes bien loin de la représentation de nos crèches. Celle-ci c’est plutôt le mystère du salut que nous sommes invités à contempler. De Jessé devait naitre un rejeton. De Marie nait un fils auquel il sera donné le nom de Jésus, le Saint, le Fils de Dieu. Co – naissance de Dieu chez les hommes.

texte : Père Henri Imbert pour le diocèse de Meaux

Autres

Articles

Célébrer le 2 février dans la joie avec les consacrés
15 janvier

Célébrer le 2 février dans la joie avec les consacrés

Suivre le Christ, une joie !

A l'occasion de la journée de la Vie consacrée, Mgr Jean-Yves Nahmias présidera la procession et messe de la fête de la Présentation de Jésus au Temple et Purification de la Vierge Marie :

Vendredi 2 février 2024 à 12h00 à la Cathédrale Saint-Etienne de Meaux.

Tous sont invités à y participer et prier pour les vocations sacerdotales et religieuses. 

A l'issue, religieux et consacrés partageront un déjeuner fraternel (tiré du sac, dessert et café offerts) à la maison diocésaine, puis un temps d'échanges. Pour participer, inscrivez-vous auprès secretariatjynahmias@catho77.fr

Meaux est peut-être trop loin pour certains d'entre vous, aussi les Soeurs de Bethléem, en lien avec Mgr Jean-Yves Nahmias, invitent tous ceux qui le souhaitent à la procession et messe présidées par le Père Frédéric Desquilbet :

Vendredi 2 février 2024 à 10h00 au Monastère de Bethléem à Poligny (Nemours)

A l'issue, un verre de l'amitié réunira tous les participants.

Annoncer votre présence, c'est nous aider à prévoir : saintjosephkalos@gmail.com

Les Bénédictines de Brou accueillent consacrés et prêtres pour les vêpres à 17h45, puis rencontre, dîner partagé et complies (vers 20h30) au monastère Saint-Joseph, 1 bis, avenue Victor Thiébaut, 77177 Brou-sur-Chantereine. Pour participer : praxedak1@gmail.com

Prière pour les vocations consacrées
Père plein de tendresse,
Toi qui cherches des adorateurs
en esprit et en vérité,
Tu appelles sans te lasser
des hommes et des femmes
à donner leur vie pour Toi
et pour le monde.
Envoie ton Esprit pour qu’il suscite
aujourd’hui des serviteurs selon ton cœur
qui répondent généreusement
à la grâce de leur baptême,
dans l’engagement de la vie consacrée.
Donne-leur une charité inventive,
une foi ardente
et une joyeuse espérance
pour aimer ton Fils, Jésus-Christ,
et servir son Eglise.
Amen

Messe d’action de grâce et d’intercession pour Benoît XVI – Homélie de Mgr Nahmias
11 janvier

Messe d’action de grâce et d’intercession pour Benoît XVI – Homélie de Mgr Nahmias

Vendredi 6 janvier 2023, Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux, a présidé une messe d’action de grâce et d’intercession pour Benoît XVI, à la cathédrale Saint-Étienne de Meaux.
Découvrez son homélie :

Première lecture : 1 Jn 5, 5-13
Psaume 147 (147b), 12-13, 14-15, 19-20
Evangile : Mc 1, 7-11

« Benoît XVI, un humble travailleur dans la vigne du Seigneur ! »


Aujourd’hui nous rendons grâce à Dieu pour les ministères du cardinal Joseph Ratzinger et du pape Benoît XVI. Nous confions cet humble serviteur à la Miséricorde de Dieu et à sa bienveillance. Je souhaite appuyer seulement sur un trait de sa personnalité, de son don au Christ : la simplicité et l’humilité. Je ne parlerai pas de l’érudition de ce grand théologien, de son intelligence vive et de sa capacité à embrasser des problématiques complexes et contemporaines. Je partirai de ses propres propos qui parlent de sa simplicité et de son humilité.

Benoît XVI, « un humble travailleur dans la vigne du Seigneur ! ».
« Après le grand Pape Jean Paul II, Messieurs les Cardinaux m'ont élu moi, un simple et humble travailleur dans la vigne du Seigneur. »
Voici comment juste après son élection, le 19 avril 2005, à la loge des bénédictions, le nouveau pape se présente à la foule de Rome réunie place Saint-Pierre et au monde entier. Ces mots humbles et simples disent bien la belle personnalité du nouveau pape et dans quel esprit il envisage ce ministère d’unité.

Humble travailleur dans la vigne du Seigneur. Benoît XVI veut d’abord reconnaître la capacité même du Seigneur et ajoute :
« Le fait que le Seigneur sache travailler et agir également avec des instruments insuffisants me console et surtout, je me remets à vos prières, dans la joie du Christ ressuscité, confiant en son aide constante ». Laissons-nous, chacun, quelle que soit notre vocation, entraîner par cette humilité et faisons confiance au Seigneur qui nous a choisi pour travailler à sa vigne. Cette invitation, je l’adresse tout spécialement à ceux en particulier qui ont consacré leur vie au service du Seigneur. Tous nous sommes stimulés par l’humilité de ce pape, humble travailleur de la vigne du Seigneur. Notons, que « la figure de l’humilité » par excellence, c’est le Christ lui-même, et cette humilité se condense dans le lavement des pieds de la dernière Cène.

Le Christ a donné aussi en exemple Jean Baptiste comme modèle d’humilité. Nous pouvons retenir de Jean Baptiste cette disposition qui habitait avec force ce serviteur de l’œuvre de Dieu : « Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue »
(Jn 3, 30).

Mettons-nous tous, frères et sœurs, à l’école de cette humilité, quelle que soit notre vocation : un chemin d’humilité au service de ce travail pour la vigne du Seigneur.
Amen.

+ Jean-Yves Nahmias
Évêque de Meaux

Christ en scène – festival de musique chrétienne
3 août

Christ en scène – festival de musique chrétienne

Un festival de musique chrétienne se prépare dans le diocèse de Meaux. Un évènement qui confirmera que notre Eglise est jeune, belle et dynamique.

Au programme : 9 concerts de Pop Louange, Rock, Reggae, Rap ….

Christ en Scène vous accueillera le samedi 26 août 2023 au domaine de la Brosse à Ville Saint Jacques.

la messe du dimanche 27 août sera présidée par Mgr Nahmias.

Tout est prévu : navettes depuis la gare, ateliers enfants, repas sur place et même la possibilité de planter sa tente dans le domaine !

Parlez-en autour de vous et venez nombreux  le samedi 26 août pour danser, louer, chanter, partager un moment joyeux juste avant la rentrée des classes !

25 bénévoles des pôles de Montereau et de Fontainebleau organisent cet évènement.

📝 Programme de 11h à 23h30 :

Le programme de la scène “château” offre un large spectre musical pour découvrir que louer Dieu est possible sous toutes les formes musicales : pop, rap, électro, reggae…

Hopen : de la pop louange pour louer Dieu. Antoine, Camille, Armand et Charles sont les aînés d’une famille de sept enfants. Leur aventure débute en 2013. Antoine, Camille, Armand et Charles rencontrent rapidement le succès.

Matt et Sarah Marvane : un couple pétrit de Dieu et de musique. Matt a été directeur artistique de Integrity Music de 2018 à 2020 et a fondé l’église SOS Lyon avec son épouse Sarah en 2019, avec qui il chante aujourd’hui en duo.

Jubilate Pop Louange : une famille, une foi, une passion Jubilate Pop Louange, c’est une famille qui respire une seule et même foi et qui l'exprime par la musique ! Concerts, animations de messes, prières, ils traversent la France pour témoigner et soutenir la parole de Dieu par leur musique, toujours de façon bénévole.

Les Guetteurs : des mélodies entre rap et reggae pour annoncer le Seigneur Roi. Une bande de 5 musiciens expérimentés et sonorisés par un ingénieur d’exception, une équipe joyeuse capable de soulever les foules. Leurs mélodies sont entraînantes, leurs rythmes chaloupés, leurs textes poétiques. Leurs chansons atteignent leur but : toucher les cœurs.

Hillsong-YouthFr : annoncer la Bonne Nouvelle par la musique. YouthFR est l'expression par la louange d’un groupe de jeunes de l'église Hillsong France. Leur mission est d'apporter la Bonne Nouvelle de Jésus à travers une louange authentique et passionnée, pour inviter chaque génération à se rapprocher du cœur de Dieu. Ils utilisent tous les styles musicaux pour chanter leur amour de Dieu.

Gab : Vivre avec le cœur. Gabriel est un rappeur lyonnais qui témoigne de sa vie et des questions spirituelles qui l’animent par la musique. Par ses compositions, il veut amener les jeunes générations à se questionner sur leurs propres vies, à stimuler leur confiance et leur créativité.

DJ Padre : un prêtre passionné par l’annonce de l’amour de Dieu. Aujourd’hui il est prêtre prédicateur et DJ chrétien. Il anime des « christothèques », où il n’y a ni alcool, ni drogue, que « la joie pure de Dieu ».

Frère Benjamin : artiste multifacette pour annoncer Dieu à la jeunesse. Musicien, il se sert de ce vecteur pour parler de Dieu, des religions et créer des traits d’union entre les communautés avec la chorale CAP Coeur, créée après les attentats de Paris.