catholique.fr Don en ligne Contact
Accueil Les initiatives locales Actualités Ressources

  Que faisons-nous de notre frère ?

« J’avais faim, et vous m’avez donné à manger, j’avais soif, et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli, j’étais nu, et vous m’avez habillé, j’étais malade, et vous m’avez visité, j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi.... »

L’entrée au Royaume de Dieu n’est pas à chercher seulement dans nos églises, dans le secret de nos prières, mais aussi dans le concret de notre vie quotidienne.

Que faisons-nous de notre frère ?
Le débat a été riche à partir de ce que nous vivons dans notre quotidien et nous avons relevé un exemple concret qui fait la Une de l’actualité du jour : nationalité française attribuée à Lassana Bathily. Lassana Bathily, ce jeune malien, musulman, qui travaille à l’Hyper Cacher de Vincennes, s’est trouvé dans la prise d’otages avec la clientèle juive du magasin. Il a fait preuve d’un grand courage et a porté secours en cachant des personnes (femmes et enfants) dans la chambre froide de l’établissement.

Lassana ne sait pas poser la question de la couleur de peau ou de la religion de chacun.

...Il a dit « en face de moi, j’avais des hommes et il m’appartenait d’essayer de les sauver. Travaillant ici depuis un temps, je connaissais très bien l’Hyper Cacher, je pouvais me permettre de les mettre à l’abri du terroriste.. de même j’ai pu être en contact avec les membres de la police par téléphone pour les aider à œuvrer pour l’assaut final... »

Cet exemple nous a bien sensibilisées sur le fait que « agir en frères » signifie pour nous chrétiens de secourir l’Autre dans le besoin ou en danger...rappel de l’Evangile de St Matthieu qui est à appliquer à tous les hommes, sans distinction de nationalités, de religions, ou de couleur de peau.

La solidarité totale le Jésus dans le texte se traduit par le fait qu’Il ne dit pas « ils avaient faim, soif...mais j’avais faim, soif... Jésus se situe bien en chaque être humain en employant « Je ».

C’est à partir de l’humanité que nous pouvons rencontrer Dieu par l’accueil, l’écoute, un sourire encourageant, un regard respectueux, un geste de paix, de réconciliation...


Mardi 20 janvier 2015 après-midi / Equipe de Torcy (village) / Partage sur une parabole du Royaume de Dieu (Mt 25,31-46)