2 février 2021
Présentation de Jésus au Temple (Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 2, 22-40)



En lisant, ce passage d’Evangile, nous pouvons faire un lien avec la lettre pastorale 2021-2022 « Famille-Jeunesse » de Monseigneur NAHMIAS et les propositions du Pape François décrétant une année dédiée à Saint Joseph, une année de la famille et dernièrement une journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées et la journée internationale de la fraternité humaine qui sera célébrée pour la 1ère fois jeudi 4 février

Ces enseignements arrivent à la veille de la Présentation de Jésus au temple.
On trouve dans cette scène l’image de trois temples :

  • Notre corps et notre cœur (1 Corinthiens 6, 19)
  • La famille comme Eglise domestique (Catéchisme de l’Eglise Catholique, 1655)
  • L’Eglise universelle, "lumière qui se révèle aux nations" (Luc 2, 22-35).
    Notre époque, postmoderne, a besoin des personnes âgées. Le vieillissement de Syméon n’a pas altéré sa mémoire de l’histoire du salut (« Mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples »). Il ne l’a pas empêché, non plus, à avoir la claire vision de l’avenir (Lumière qui se révèle aux nations). Nous retrouvons cette thématique dans Christus Vivit dans lequel le Pape François demande aux jeunes d’« assumer leurs racines, parce que c’est des racines que vient la force qui vous fera grandir, fleurir, porter des fruits ».[CV 101] en s’appuyant sur les paroles du Prophète Joël 2, 28 : « vos anciens auront des songes et vos jeunes gens des visions »
    Nos familles, nos jeunes d’aujourd’hui ont besoin de la Lumière (visibilité) pour avancer, (surtout pendant cette époque d’incertitude liée à la pandémie. Le thème de la lumière est privilégié dans les Ecritures. Dès les premiers versets de la Genèse, " Que la lumière soit" (Genèse, 1, 3), jusqu’à l’Apocalypse, "il n’y aura plus de nuit ; et ils n’auront plus besoin ni de la lampe ni de lumière" (Apocalypse, 22, 5). Dans les Evangiles, Jésus a fait de la lumière notre propre identité : " vous êtes le sel de la terre et la lumière du monde" (Matthieu, 5, 14).
  • La lumière révèle la beauté de nos frères et sœurs et dissipe les ténèbres (égoïsme, haine, malveillance…).
  • La lumière c’est l’énergie (électroménager, machines industrielles, moyens de locomotion).
  • La lumière dépend énormément de l’usage que nous en faisons, "on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier…" (Matthieu, 5, 15). Autant la flamme de la lumière (cierge) illumine notre visage, autant elle peut provoquer l’incendie de vastes forêts, d’ immeubles.
  • La lumière est fragile aussi car un petit vent peut l’atteindre.
  • D’où, il faut l’entretenir dans le creux de nos mains. La force et la fragilité de la lumière sont comparables à la force et la fragilité de l’Homme : Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu, le couronnant de gloire et d’honneur…" (Psaume, 8), " l’Homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l’ombre qui passe" (Psaume, 144, 4).
    Nous avons aussi tous besoin de suivre avec confiance le dessein de Dieu et notre propre chemin comme Marie dans ce texte qui malgré la prédiction de Siméon : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. » continuera à avancer et soutenir son fils avec confiance et foi. La lumière nous guide sur ce chemin.

Qui sommes nous ?

Un jour à Lisieux

le FRATernel

Scouts et Guides de France

Guides et Scouts d’Europe

Scouts Unitaires de France