j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
La confirmation et la Pentecôte
Publié le 26/05

La Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres et la naissance de l’Église.
Cet événement est survenu cinquante jours après Pâques.
Ces deux fêtes sont des événements importants pour la vie de tout chrétien (comme celle de l’Ascension), mais elles sont indissociables des engagements pris et des sacrements donnés aux Confirmands (Pentecôte) et aux catéchumènes (nuit de Pâques).

 
Souvent, la confirmation s’inscrit comme une résonance à un appel, ou comme une réponse personnelle pour aller plus loin.
Le sacrement de la confirmation trouve sa source dans l’événement de Pentecôte. Et c’est pour cette raison que la confirmation est souvent célébrée le jour (ou la veille) de la Pentecôte. Lors de cette célébration, l’évêque impose les mains sur chaque confirmand, pour bien manifester par ce geste le don de l’Esprit.
 

Qu’il soit jeune ou adulte, chacun progresse dans son chemin de vie, à son rythme. La vie intérieure de chacun est nourrie par les enseignements, la découverte ou la redécouverte de la foi et par les rencontres. La préparation à la confirmation conduit à une plus grande plus intimité au Christ, à une perception plus vive de l’Esprit Saint et de son action dans nos vies, pour assumer pleinement nos responsabilités de chrétien.
 

Demander le don d’un sacrement, comme la confirmation, c’est un engagement personnel. C’est un choix libre et responsable. La confirmation est une étape importante de la vie chrétienne, un signe de maturité spirituelle. Le confirmand exprime concrètement que l’amour de Dieu reçu le jour de son baptême ne peut pas être conservé comme un trésor personnel, mais il doit être partagé : c’est l’envoi en mission, que Jésus clame sous la plume de l’évangéliste Matthieu (Chapitre 18, verset 19) : « Allez : de toutes les nations, faîtes des disciples ».
Le confirmand entend cet appel à partager l’amour de Dieu. Et pour cet envoi en mission, par l’imposition des mains, le confirmand reçoit une force : celle de l’Esprit Saint !
Et tout comme le baptême, la confirmation pose une marque indélébile dans le cœur du chrétien :
« Celui qui nous rend solides pour le Christ dans nos relations avec vous, celui qui nous a consacrés, c’est Dieu ; il nous a marqués de son sceau, et il a mis dans nos cœurs l’Esprit, première avance sur ses dons. » (2 Co 1, 21-22)
 

Pour bien matérialisée cette empreinte indélébile, en plus de l’imposition des mains, l’évêque marque le front de chaque confirmand avec une huile parfumée : le Saint Chrême.
« Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu »
Cette huile répand la bonne odeur du Christ, et chacun, avec son charisme est appelé à son tour à rayonner et à répandre cette bonne odeur du Christ dans sa vie, autour de lui.
Il est appelé à être un témoin authentique du Christ Ressuscité, afin qu’il témoigne joyeusement auprès des hommes et du monde, de l’amour de Dieu pour tous.
 


 

Cette année 2020, la pandémie du COVID-19 perturbe nos rassemblements en Eglise, dont les célébrations de la confirmation de la vigile de Pentecôte (qui sont différées).
Pour autant, notre Dieu accompagne chaque confirmand, comme il l’a toujours fait. Son Fils a donné sa vie par amour pour tous les hommes, et en ce jour de Pentecôte 2020, nous célébrons à nouveau le don de l’Esprit Saint.
Bien sûr, les frustrations sont grandes, pour les confirmands (tout comme pour les catéchumènes), mais cette attente vient nourrir l’intériorité de chacun. La foi est renforcée, le cœur est rempli de joie dans la perspective des Sacrements.
Et c’est uni dans la prière diocésaine, que chaque cheminant, jeune ou adulte, doit puiser sans cesse, sa joie d’appartenir à la famille des chrétiens. Belle Pentecôte à chacun.
 


 

Nous pensons également à tous les confirmands « ado » qui se sont préparés tout au long de l’année dans leurs aumôneries, leurs groupes, leurs établissements scolaires à recevoir le sacrement de la confirmation en ce printemps (pour la plupart d’entre eux).


Les célébrations sont également reportées mais les différentes équipes de préparation sont restées en contact étroit avec chacun d’eux afin de les porter avec l’aide et la force de l’Esprit Saint, pendant cette période particulière, douloureuse pour celles et ceux qui sont touchées de près ou de loin par la pandémie et ses ravages. Il faut savoir désamorcer les moments de doutes, tout à fait compréhensibles, et consolider dans leur cœur et leur esprit la Foi qui est en eux. Saint Jean Paul II a dit (dans une homélie lors d’un rassemblement de jeunes italiens) : « votre confirmation d’aujourd’hui est votre Pentecôte pour la vie » !


Qu’il en soit ainsi pour ces jeunes (et ces adultes) appelés à devenir des disciples missionnaires dans une Église jeune sans cesse renouvelée.

 


 

Une proposition pour une intention de prière

Recevez l’Esprit Saint.
Pour les jeunes et les adultes
qui doivent recevoir le sacrement de confirmation dans les prochains mois,
qu’ils puissent à l’image des apôtres,
être des disciples missionnaires
et ainsi porter les fruits de l’Évangile.