Journée Mondiale des Pauvres : Actualités

Journée Mondiale des Pauvres : dimanche 18 Novembre 2018

Cliquez sur le logo pour lire le message complet du Pape François.

« “Un pauvre crie ; le Seigneur entend”(Ps 33, 7). Les paroles du psalmiste deviennent les nôtres lorsque nous rencontrons des situations de souffrance et de marginalisation, dans lesquelles vivent tant de frères et de sœurs que nous avons coutume de désigner par l’appellation générique de « pauvres » nous interpelle le Pape François dès l’introduction de son message invitant l’Église universelle à revivre pour la deuxième année, cette JOURNÉE MONDIALE DES PAUVRES.

« Les pauvres nous évangélisent en nous aidant à découvrir chaque jour la beauté de l’Évangile. Ne passons pas à côté de cette occasion de grâce. En ce jour, considérons-nous comme leurs débiteurs. Se tendre la main les uns aux autres, c’est vivre une rencontre de salut qui soutient la foi, rend effective la charité, donne l’espérance pour avancer sur le chemin où le Seigneur vient à notre rencontre. »1

Quelques repères pour vivre cette journée dans le diocèse :

Cette journée est bien à vivre avec les pauvres et non pour les pauvres. « Comme Bartimée, beaucoup de pauvres [...] attendent que quelqu’un s’approche d’eux et leur dise : "Confiance, lève-toi ; il t’appelle." (Marc, 10. 49). » 1

La dynamique qui doit inspirer cette journée, c’est la figure du Christ qui s’est fait pauvre et qui est venu servir les pauvres. « On tend à créer une distance entre eux et nous, sans se rendre compte qu’on s’éloigne ainsi du Seigneur Jésus, qui ne les repousse pas, mais les appelle à lui et les console. »1

l’Église toute entière doit vivre la charité. La charité n’est pas une « option » dans la vie d’un chrétien, ni l’affaire de quelques services et mouvements. C’est la mission que reçoit l’ensemble des baptisés.
« C’est la foi et l’impératif de la charité qui nous animent, [...] »1

Comme le propose le pape François, nous pouvons mettre en œuvre plusieurs animations pour créer des liens d’amitié :

 Un temps où la parole est donnée aux pauvres (partage de vie, partage d’Évangile…) peut se vivre dans la semaine qui précède.

 Une liturgie dominicale donnant une place préférentielle à ceux qui sont habituellement "aux périphéries".

 Un temps de partage fraternel : repas festif partagé avec toute la communauté chrétienne.

De nombreuses initiatives innovantes ou prenant racine dans ce que nous vivons déjà ou dans ce que nous avons vécu l’an dernier, vont jaillir dans nos différents lieux ; notre Évêque, Mgr Jean-Yves Nahmias, compte sur vous tous pour coordonner les efforts en favorisant la collaboration entre les mouvements et services d’Église caritatifs, les différentes associations humanitaires locales et la communauté chrétienne.

Merci de nous communiquer vos projets. Joachim Lesage et Martine Morançais ont été missionnés par notre Évêque pour coordonner, dans le diocèse, la conduite de cet événement que nous allons vivre chacun à notre mesure.
Vous pouvez, bien sûr, compter sur nous, en cas de besoin, pour aider à la préparation de cette journée dont l’objectif premier est de « Je voudrais que cette année encore, et à l’avenir, cette Journée soit placée sous le signe de la joie et d’une capacité renouvelée à se retrouver. » 1

Ensemble disciples missionnaires, accomplissons ce que le Père nous confie !

Joachim Lesage tel : 06 28 33 82 71 e-mail : joachim.lesage@laposte.net
Martine Morançais tel : 06 28 73 73 87 e-mail : martine.morancais@wanadoo.fr