Un peu d’histoire


Saint Jean Bosco, « l’église intelligente »

Imaginée en 1963 par l’architecte Michel Marot (né en 1926), Grand Prix de Rome en 1954, l’église paroissiale Saint Jean Bosco fut édifiée en 1968 au coeur d’un quartier en plein développement. L’architecte définit cette construction comme « pratique » et « intelligente ».

Un édifice cultuel novateur.
De par son architecture interne, il s’agit d’un édifice cultuel novateur. L’originalité du bâtiment s’articule autour de la modularité des espaces, grâce à un système de cloisons escamotables. Ainsi, on peut passer de plusieurs salles d’une centaine de places à un lieu de culte de 600 m².

Le 19 mars 1967, Mgr Jacques Ménager, évêque de Meaux, pose la première pierre. Il consacre l’église le 21 avril 1968. L’église Saint Jean Bosco est aujourd’hui représentative de l’émulation architecturale qui a suivi le Concile Vatican2 ( 1962-1965). L’église est dénommée St Jean Bosco , du nom de l’apôtre des jeunes car à l’époque, les jeunes et les enfants étaient nombreux dans le quartier.

Dates Clés


1967 : Pose de la première pierre le 19 mars
1968 : Mgr Jacques Ménager, évêque de
Meaux, consacre l’église le 21 avril

En chiffre
600 m² : surface totale
14 : cloisons amovibles permettant la modulation de l’intérieur de l’église
6 : salles de catéchisme d’une centaine de places chacune