j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
 

Soutenir la mission de
l’Église Catholique en Seine et Marne
L’Église ne reçoit aucune subvention, ni de l’état ni du Vatican.
Ses cinq grandes ressources ont une seule source : VOTRE GÉNÉROSITÉ.
Le Denier permet d’abord au diocèse de rémunérer chaque mois les prêtres en activité. Il assure également un salaire aux laïcs embauchés par notre diocèse, en charge de l’animation pastorale, de l’accueil ou encore de la gestion et de l’administration…Les dons au Denier financent également les compléments de retraite qui sont versés aux prêtres âgés
Faire célébrer une messe est un acte de foi. Les prêtres célèbrent les messes aux intentions particulières confiées par les fidèles pour les associer au don que le Christ a fait de sa vie pour nous sauver : messes d’action de grâce à l’occasion d’un anniversaire, un jubilé, une guérison, des fiançailles, un prêtre… messes pour un défunt, un malade, un ami, pour soi-même, pour l’Eglise, la paix dans le monde…
Un don à la quête est un geste liturgique fait de préférence durant le temps de l’offertoire à la messe, signifiant que l’on associe une part du fruit de notre travail au don que le Christ fait de la sienne pour nous obtenir la Vie Éternelle. Cette offrande, qui participe concrètement aux frais d’accueil et d’entretien de nos paroisses, n’est pas déductible des impôts.

 

Toute célébration occasionne des frais : chauffage, éclairage, entretien, etc... Tout cela est à la charge de la paroisse. Mais, dans la mesure de ses moyens, on apporte sa participation aux frais qu’il occasionne et aux besoins de la paroisse. Chacun donne ainsi ce qu’il peut.

Léguer à l’Église, c’est lui donner les moyens matériels d’investir pour l’avenir. Tout le monde peut faire un legs à l’Église. Pour les personnes qui n’ont pas d’héritiers directs, il est possible de le faire sans défavoriser d’autres héritiers. Pour échanger en toute confidentialité, vous pouvez contacter Monsieur de Maigret ou le service en cliquant ci dessus.

Je passe au prélèvement automatique

Pour moi : des avantages concrets

J’échelonne mon soutien sur l’année.
Je n’ai pas de chèque à envoyer.
Je reçois un seul reçu annuel récapitulatif.


Pour le diocèse : une facilité de gestion

Je lui permet de prévoir ses ressources et de planifier ses actions.
Je l’aide à réduire ses coûts de gestion.
Je manifeste mon engagement de baptisé.

 

Retrouver les documents utiles.