j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
Rassemblement des collègiens - Laissez le Christ devenir le roi de votre coeur ! - Dimanche 26 novembre 2017
publié le 26/11/2017

« Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien » (Ps 22, 1). En cette fête du Christ-Roi, l’Église nous propose de regarder le Christ comme le Bon Pasteur et nous fait entendre le Livre d’Ezékiel : « Voici que moi-même, je m’occuperai de mes brebis et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j’irai les délivrer dans tous les endroits où elles sont dispersées […] » (Ez 34, 11-12). En cette fête du Christ Roi de l’univers, l’Église nous donne l’image du Bon Pasteur, du berger, pour nous parler du Christ.

Première lecture : Ez 34, 11-12. 15-17
Psaume 22 (23), 1-2ab, 2c-3, 4, 5, 6
Deuxième lecture : 1 Co 15, 20-26.28
Évangile : Mt 25, 31-46

Laissez le Christ devenir le roi de votre coeur !

«  Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien » (Ps 22, 1). En cette fête du Christ-Roi, l’Église nous propose de regarder le Christ comme le Bon Pasteur et nous fait entendre le Livre d’Ezékiel : « Voici que moi-même, je m’occuperai de mes brebis et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j’irai les délivrer dans tous les endroits où elles sont dispersées […] » (Ez 34, 11-12). En cette fête du Christ Roi de l’univers, l’Église nous donne l’image du Bon Pasteur, du berger, pour nous parler du Christ. C’est étonnant : normalement, un roi ne va pas perdre son temps à courir la campagne, la montagne pour retrouver des brebis égarées ! Il laisse cela à ses serviteurs… Le Christ n’est pas roi à la manière humaine. Il n’a pas avec lui la puissance d’une armée ou la puissance que donne l’argent. Le Christ est le Bon Pasteur, il prend soin de ses brebis, il prend soin de chacun de nous. Et cela avec attention, bonté, délicatesse. Sa puissance se manifeste dans son humilité, sa bonté, sa douceur ! Mes amis, laissez le Christ devenir le roi de votre coeur. C’est un roi qui n’impose pas son pouvoir, mais qui t’offre son amitié et qui suscite ton amitié. Laisse-toi aimer par le Christ, accepte de devenir son ami. C’est un ami fidèle, c’est un ami patient. Donne-lui ton amitié. Jamais tu ne seras déçu de lui faire confiance.

Comment aimer le Christ ? Tu te poses sans doute la question. Tu peux d’abord lui dire ton amour dans ta prière. Tu peux surtout essayer de faire ce qu’il nous demande dans l’Évangile, c’est-à-dire d’aimer ton prochain, d’aimer ceux qui t’entourent. Il nous demande d’aimer comme lui. La Parole de l’Évangile de ce matin est très encourageante. Les exemples que le Christ donne dans la parabole sont simples et ordinaires : donner à manger, donner un verre d’eau, donner un vêtement, rendre visite à un malade ou à un prisonnier, accueillir un étranger. Il ne s’agit donc pas de faire des choses extraordinaires et compliquées, mais de faire des choses ordinaires avec beaucoup d’amour.

Cet après-midi, vous allez jouer et réfléchir à partir de la figure des super héros ! Le Christ n’est pas un super héros, ce n’est pas une personne imaginaire ! Il est vrai Dieu et vrai homme. Il t’appelle à ses côtés pour bâtir un royaume de paix et de justice, ici, maintenant. Écoute son appel à devenir son serviteur, à devenir un instrument de sa paix.

Regardons celui qui t’appelle à ses côtés. Le Christ a sauvé le monde, il nous a sauvés du mal. Il nous a sauvés de la mort, comme nous l’avons entendu dans la deuxième lecture, la Lettre aux Corinthiens. « Le Christ est ressuscité d’entre les morts  » (1 Co 15, 20). Il est le premier des ressuscités et il veut nous faire partager sa victoire. Ne rêve pas d’être un super héros ! Enlève de ton coeur les désirs de puissance et de force. Bien sûr, il est normal qu’à ton âge tu aies dans ton coeur un grand et beau projet pour ta vie. Je t’y encourage ! Tu n’auras jamais un plus beau projet que d’être avec le Christ dans son action pour transformer le monde ! Écoute son appel à être avec lui. Écoute son
appel à devenir comme lui et à faire rayonner sa victoire contre le mal autour de toi. Décide dans ton coeur d’être comme lui, d’aimer comme lui. Le Christ ne donne pas des super pouvoirs ; Dieu le Père fait beaucoup mieux : par le baptême, il t’unit au Christ pour toute ta vie, il te greffe au Christ. Dieu le Père te donne aussi l’Esprit du Père et du Fils : tu deviens ainsi le temple de l’Esprit. Heureux es-tu d’avoir été baptisé ou de te préparer au baptême ! Heureux es-tu d’être confirmé ou de te préparer à la confirmation ! Habille-toi comme le Christ. Accueille en toi les conseils et la force de l’Esprit. Comment s’habiller comme le Christ ? Habille-toi de son humilité, demande-lui d’avoir sa douceur et sa bonté ! Demande-lui de prendre toujours la tenue du service. Heureux es-tu d’être l’ami et le compagnon du Christ, le Roi de l’univers.

Amen.

+ Jean-Yves Nahmias


  • Document(s)
Contact Presse

Mlle Camille LEDOUX
Relation Presse et Média

01.64.36.41.37
communication@catho77.fr

Association Diocésaine de Meaux
7, rue Notre-Dame
77334 MEAUX CEDEX

Pour recevoir directement les communiqués merci de vous inscrire par mail ou par téléphone.


Textes et déclaration
21/01
COMMUNIQUE - Messe de réparation du 24 janvier 2016, en l’église saint Louis de Fontainebleau

28/01
Edito - La vie consacrée a une place toute particulière dans ce peuple missionnaire que nous formons

02/02
« La joie du Seigneur est votre rempart » (Ne 8, 10)

Tous les communiqués