1 e lecture : 1 Jn 1, 1-4 - Psaume 96 (97) - Évangile : Jn 20, 2-8

" />
j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
Homélie "Nous ne pouvons nous taire ..." - Rencontre avec les séminaristes - 27 décembre 2016
publié le 10/01/2017

1 e lecture : 1 Jn 1, 1-4 - Psaume 96 (97) - Évangile : Jn 20, 2-8

« Ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie, nous vous l’annonçons. » (1 Jn 1, 1). Il est bon de méditer avec des futurs prêtres la première Lettre de saint Jean. Bien sûr, nous ne sommes pas dans la situation de l’évangéliste : nous n’avons pas vu, entendu de nos oreilles ni touché de nos mains le Verbe de Vie, Jésus, le Christ. Mais nous sommes appelés au même dynamisme de la foi : « Ce que nous avons entendu, nous vous l’annonçons ». Jean ne peut se taire. Tout son être et ses actes veulent proclamer la Bonne Nouvelle de l’incarnation du Verbe, de la rédemption par la croix et de la résurrection du maître de la vie. Nous aussi, nous ne pouvons nous taire, nous sommes brûlés du désir de faire connaître le Christ. La foi qui habite nos cœurs aujourd’hui vient de ce dynamisme qui a jailli, le matin de Pâques, de la prédication des apôtres. Leur foi s’est allumée dans notre cœur. Grâce à nos aînés, nous aussi nous avons vu, entendu ces nombreux témoins dont la conviction et l’exemple de leur vie donnée, transformée par le Christ, ont fait que nous avons adhéré librement à la foi.

Faisons mémoire de ces témoins discrets et fidèles qui ont fait – qui font de nous aujourd’hui – des croyants, des vivants dans le Christ ressuscité. Faisons mémoire pour rendre grâce de ces hommes et ces femmes qui ont semé en nous la foi vivante. Sans doute, pour chacun de nous, il y a beaucoup de visages de prêtres qui nous ont aidés à devenir de vrais disciples du Christ. Il est bon d’en faire mémoire. Il est bon d’en rendre grâce. Faire mémoire pour entendre l’appel pressant du Christ à le suivre de plus près. L’humble témoignage de nos aînés peut nous stimuler et nous montrer le chemin de la conversion, le chemin de l’unification de nos vies dans le Christ, le chemin de l’humble témoignage à la miséricorde divine. Ce que nous avons reçu, nous sommes appelés à le donner gratuitement. C’est ce que l’action de grâce produit en nos cœurs. Que Dieu fasse grandir en nous la conscience vive d’être ainsi greffés à la longue transmission de la foi des apôtres.

A partir de l’épitre de saint Jean, nous pouvons dire : «  Quant à nous, il nous est impossible de ne pas dire ce que nous avons reçu et entendu.  » « Heureux sommes-nous de croire sans voir vu ! » Heureux sommes-nous d’être appelés à transmettre la foi vivante des apôtres !

Amen.

+ Jean-Yves Nahmias
Évêque de Meaux


Contact Presse

Mlle Camille LEDOUX
Relation Presse et Média

01.64.36.41.37
communication@meaux.cef.fr

Association Diocésaine de Meaux
7, rue Notre-Dame
77334 MEAUX CEDEX

Pour recevoir directement les communiqués merci de vous inscrire par mail ou par téléphone.


Textes et déclaration
21/01
COMMUNIQUE - Messe de réparation du 24 janvier 2016, en l’église saint Louis de Fontainebleau

28/01
Edito - La vie consacrée a une place toute particulière dans ce peuple missionnaire que nous formons

02/02
« La joie du Seigneur est votre rempart » (Ne 8, 10)

Tous les communiqués