Pastorale des Migrants : Paroles du mois de Janvier 2017 : Actualités
Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre.
Seul le petit colibri s’active,
allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu.

Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau
que tu vas éteindre le feu ?
 »
« Je le sais, répond le colibri,
mais je fais ma part  ».

d’après un conte amérindien : Pierre Rabbi

Télécharger le numéro de janvier des Paroles du Mois en cliquant sur le logo
PDF - 2.4 Mo