Projet de l’un des partenaires au Brésil. "l’aventure de Banco di Palmas" : Actualités

A l’initiative de l’équipe d’animation diocésaine et avec l’aide d’un couple du pôle, tous les donateurs 2014-2016 du pôle de Mormant avaient été invités par courrier à une rencontre à Nangis avec quelques bénévoles le samedi 1er octobre 2016, de 15h à 17h.
L’objectif était d’exposer plus précisement à ces donateurs comment le CCFD-Terre Solidaire travaille à travers le monde, ce qu’il défend pour construire une Terre plus solidaire et les actions qu’il mène partout en France pour sensibiliser petits et grands à l’importance de la solidarité internationale et de la citoyenneté. Et en même temps de renforcer le relais sur Nangis.
Nous avons accueilli une quinzaine de participants et quatre personnes avaient pris la peine de dire qu’elles ne venaient pas. La réunion avait aussi été annoncée lors des messes dominicales et signalée aux associations locales.
Nous avons commencé par le jeu des gommettes, un jeu qui permet d’expérimenter en quoi certaines choses rendent nécessaire collaboration et solidarité ; il a été bien reçu.
On a ensuite présenté le CCFD en chiffres ce qui a permis aux partcipants de mieux cerner notre organisation.

Le kit de carême sur "l’aventure de Banco di Palmas"1, le projet de l’un des partenaires au Brésil, a permis aux participants de mieux comprendre comment le CCFD-Terre Solidaire agit à travers le monde, grâce à ses partenaires.
Ce que nous avons présenté a été très bien reçu : les gens étaient intéressés et ont apprécié de voir une vidéo montrant concrètement ce que font des partenaires, même s’il est encore mieux de rencontrer des partenaires en chair et en os. Même si nous étions peu nombreux, l’échange qui a prolongé la projection a été apprécié.

Quelque chose pourrait être monté lors de la campagne de Carême, avec les aumôneries et avec notre aide, et si possible la présence de partenaires. Le relais local se sent un peu plus épaulé.
 
Même si le vrai but de la réunion qui était de renforcer le relais local sur Nangis n’a pas été abordé, ce que nous avons fait là semble pouvoir être réutilisé sur d’autres secteurs.