j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
Installation des Frères Missionnaires des Campagnes - Dimanche 2 octobre 2016
publié le 11/10/2016

« Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez‐les au nom du Père, et du Fils, et du Saint‐
Esprit. » (Mt 28, 19). C’est par cette citation de la finale de l’évangile de saint Matthieu que j’ai
débuté mon intervention, hier, à la cathédrale de Meaux pour le lancement de l’assemblée synodale
qui commence pour deux ans dans notre diocèse. Je voudrais faire le lien entre l’installation ce
matin, à Donnemarie‐Dontilly, des Frères Missionnaires des Campagnes et l’ouverture de cette
assemblée synodale. Pour moi, c’est la même dynamique qui est en jeu : faire des disciples. L’identité
de l’Eglise, c’est la mission. C’est faire connaître et aimer le Christ. L’Eglise est le rassemblement des
croyants, non pas pour qu’ils restent entre eux, mais pour faire connaître le Christ.

Quel est le moteur de l’évangélisation, de la mission ? Il n’est pas extérieur à nous‐mêmes, il est le jaillissement de la foi. Le pape François l’a dit de manière magnifique dans « La joie de l’Evangile » : « Tout chrétien, dans la mesure où il a rencontré Dieu, devient disciple missionnaire. » C’est la rencontre personnelle avec Dieu qui nous pousse, comme une obligation intérieure, à annoncer ce qui est vivant et brûlant en nous : la joie de l’Evangile. En écho avec l’Evangile que nous venons
d’entendre, nous pouvons faire monter cette prière vers le Seigneur : « Seigneur, fais grandir en nous la foi, fais grandir en nous la joie de l’Evangile, fais grandir en nous la conscience vive de ton amour gratuit, de ta miséricorde. »

Lorsque j’ai demandé aux Frères Missionnaires des Campagnes de venir ici, je ne savais pas que la réponse serait positive et vous comprenez ma joie ! Mais je souhaite bien préciser ce que je vous demande. Chers frères, vous venez avec une très riche expérience de l’évangélisation dans le monde rural, mais cette expérience doit, je crois, être renouvelée. Car notre société change beaucoup et, en particulier, nos campagnes ont beaucoup évolué. Le plus marquant est sans doute que, dans la
campagne, le modèle de référence, je crois, est aussi urbain. Avant, dans les villes, les références étaient rurales avec un mode de vie urbain. Aujourd’hui, tous les Français sont baignés dans une même référence qui n’est plus marquée par le rythme des saisons et par les liens amicaux et sociaux du monde rural.

Chers Frères, avec votre riche expérience, apprenez‐nous à porter l’Évangile dans le nouveau tissu rural qui existe aujourd’hui en périphérie lointaine de Paris. Aidez‐nous à « faire des disciples ». Votre mission, votre vocation est d’aider les chrétiens du secteur à évangéliser. Vous n’êtes pas d’abord ici pour la vie chrétienne des catholiques du secteur de Bray‐Donnemarie. Ce commandement « faites des disciples », le Seigneur l’adresse à tous les baptisés et votre mission est d’aider tout le peuple chrétien à être missionnaire. Le pape Benoît XVI a eu une très belle expression : il a parlé de « coresponsabilité entre les prêtres et les laïcs » dans la mission.

Hier, à la cathédrale de Meaux, j’ai également exprimé avec force ma gratitude pour la vie religieuse et consacrée, en soulignant la place unique des communautés religieuses dans l’Eglise : annoncer le Christ dans les périphéries, selon l’expression du pape François. Vivez le charisme de votre congrégation avec assurance et entraînez avec vous les chrétiens de vos secteurs.

Qu’est‐ce qui évangélise ? Ce ne sont pas de grands discours, mais c’est la charité. C’est l’amour qui évangélise. Ce sont nos relations humaines, avec toute leur densité, qui peuvent allumer la foi dans le cœur de quelqu’un qui ne connaît pas le Christ. C’est cela votre expérience : un témoignage de proximité humaine, humble et fidèle. Entraînez les catholiques dans votre sillon.

« Seigneur, augment en nous la foi !  » (cf. Lc 17, 5), c’est le cri des apôtres dans l’Évangile de ce matin. Faisons monter vers Dieu notre prière pour aujourd’hui : « Seigneur, augmente en nous la joie de la foi, la joie de l’Évangile. Seigneur, augmente en nous la conscience vive de ton amour et fais de nous des disciples missionnaires. Fais de nous des chrétiens brûlant de ton amour qui, par leurs paroles et leurs actes, soient des signes de ta proximité et de ta miséricorde. Fais de nous des disciples
missionnaires vivant dans la communion fraternelle. »

Amen.

+ Jean‐Yves Nahmias
Évêque de Meaux


  • Document(s)
Contact Presse

Mlle Camille LEDOUX
Relation Presse et Média

01.64.36.41.37
communication@catho77.fr

Association Diocésaine de Meaux
7, rue Notre-Dame
77334 MEAUX CEDEX

Pour recevoir directement les communiqués merci de vous inscrire par mail ou par téléphone.


Textes et déclaration
21/01
COMMUNIQUE - Messe de réparation du 24 janvier 2016, en l’église saint Louis de Fontainebleau

28/01
Edito - La vie consacrée a une place toute particulière dans ce peuple missionnaire que nous formons

02/02
« La joie du Seigneur est votre rempart » (Ne 8, 10)

Tous les communiqués