" />
  Pastorale des Migrants : Paroles du mois d’octobre 2016 : Actualités
Télécharger le numéro d’octobre en cliquant sur le logo
PDF - 3 Mo

Pour plusieurs parmi nous, septembre a été le mois des planifications, et du redé -marrage de nos différents engagements. Au fur et à mesure, nos agendas se sont remplis…
“S’il y a du temporel dans la vie, il y a du spirituel dans l’engagement.”

Permettez que je revienne brièvement sur deux événements du passé récent.

  • La parole du pape aux jeunes lors des dernières JMJ : « À présent, nous ne nous mettrons pas à crier contre quelqu’un, à nous quereller, nous ne voulons pas détruire. Nous ne voulons pas vaincre la haine par davantage de haine, vaincre la violence par davantage de violence, vaincre la terreur par davantage de terreur ; Notre réponse à ce monde en guerre a un nom : elle s’appelle fraternité, elle s’appelle lien fraternel, elle s’appelle communion, elle s’appelle famille. Nous célébrons le fait de venir de diverses cultures et nous nous unissons pour prier. Que notre meilleure parole, notre meilleur discours soit de nous unir en prière… »
  • Du 18 au 20 septembre, la ville d’Assise a été de nouveau témoin d’une rencontre interreligieuse, 30 ans après celle qui réunissait le pape Jean-Paul II et 120 responsables religieux. Cette fois, ils étaient près de 500, réunis autour du thème : "Soif de paix” Le Pape François disait aux participants : « Bienheureux les artisans de paix » (Mt 5,9). Beaucoup d’entre vous ont fait une longue route pour rejoindre ce lieu béni. Sortir, se mettre en route, se retrouver ensemble, se prodiguer pour la paix : ce ne sont pas seulement des mouvements physiques, mais surtout des mouvements de l’âme, ce sont des réponses spirituelles concrètes pour vaincre les fermetures en s’ouvrant à Dieu et aux frères. Dieu nous le demande, en nous exhortant à faire face à la grande maladie de notre époque : l’indifférence… »

Puisse cette soif de paix et de rencontre, inspirée par l’Esprit Saint, traverser nos regards et nos échanges en ce mois d’octobre que nous sommes invités à vivre d’une manière particulière avec Marie.

Père Jacek Tomiczek
Accompagnateur du service
diocésain de la Pastorale des Migrants