Quel Vivre ensemble pour aujourd’hui ? : Actualités

Quel Vivre ensemble pour aujourd’hui ?

On parle beaucoup aujourd’hui du vivre ensemble... Quels que soient les effets de mode, cela correspond en fait à une aspiration profonde. L’image toute simple d’un repas de fête où la famille est réunie malgré ses divisions parle à beaucoup de gens. Dans sa vie et dans ses paraboles, Jésus de Nazareth a fait une grande place à ces repas partagés, qui sont comme l’anticipation du banquet du Royaume :
« Beaucoup viendront du levant et du couchant prendre place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des Cieux ».

Mais avancer vers un tel vivre ensemble suppose de cultiver le goût de la fraternité, avec nos différences. Il s’agit bien de « cultiver » : ce n’est pas naturel ! Pour cela, dépasser la simple tolérance, qui peut n’être que de l’indifférence. Dépasser l’attitude facile qui consiste à caricaturer l’autre, en se contentant de quelques approximations sans avoir vraiment approfondi. Il s’agit alors de tenter de prendre en compte la manière dont l’autre voit le monde…. Cultiver le goût de la fraternité et du vivre ensemble est exigeant, certes, mais passe aussi par des petits gestes de la vie de tous les jours. Par exemple, des gestes de solidarité, qui reposent sur la confiance que nous appartenons tous à la même humanité. En déshumanisant l’autre, on se déshumanise soi-même. En revanche un geste de respect et d’entraide fait du bien à tout le monde, et fait circuler la vie !

PDF - 835.2 ko

D’après Geneviève Gomeau,, xavière, professeur de théologie
au Centre Sèvres
(Vivre le carême 2016 CCFD-Terre Solidaire)