" />
  Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu : Actualités

Je vous propose cette béatitude, qui « résonne profondément » quand on met en écho les extraits :
- Du discours d’ouverture de Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et Président de la Conférence des évêques de France, à l’Assemblée plénière d’automne, le 3 novembre 2015 à Lourdes.

"Nous autres, évêques, nous voulons rappeler que l’Esprit n’a pas déserté le cours de l’histoire, qu’Il est présent dans le cœur des personnes et par le témoignage des croyants. Nous voulons inviter les fidèles de nos communautés à mettre leur confiance en la fidélité de Dieu, en la force de sa grâce, en sa miséricorde infinie. Nous voulons les inviter à être des artisans de paix, de dialogue, des acteurs de justice et de fraternité généralisée."

- de l’intervention du Cardinal Montenegro, archevêque d’Agrigente (Italie), qui a partagé sa réflexion sur les migrants, à partir de son expérience à Lampedusa, à cette assemblée plénière :
« La migration est un lieu théologique »
"Parler de migration n’est pas facile, même s’il s’agit d’une réalité qui fait partie de l’histoire de l’humanité. Beaucoup de questions et de problèmes se mélangent autour des phénomènes migratoires : le droit d’émigrer, la manière de traiter les migrants, le vivre ensemble dans une société pluraliste, la traite des immigrés, le trafic des mineurs, la condition de la femme, le dialogue interculturel, la reconnaissance et la participation à la vie démocratique, la sécurité... ... Le temps est venu d’accepter la pluralité des cultures, avec leurs caractéristiques, leurs histoires et leurs dignités propres.
Chaque pays est ainsi centre et périphérie en même temps. Il faut cultiver le dialogue et la capacité d’échanger. ...

Par l’incarnation, tout est désormais sacré (lieu digne de Dieu) : non seulement le temple, mais aussi le baraquement, la rue, l’hôpital, le bateau, la marginalisation, la prison. Frei Betto disait : « Nous cherchons Dieu dans le temple, mais Il se trouve dans une étable ; nous le cherchons parmi les prêtres, mais Il se trouve entre les pécheurs ; nous le cherchons libre, mais Il est prisonnier ; nous le cherchons revêtu de gloire, mais Il est ensanglanté sur la croix. Il est assis sur les marches de nos maisons, de nos immeubles, attendant un morceau de pain".

La migration est un « lieu théologique », lieu fréquenté par Dieu, lieu où nous pouvons Le chercher et Le rencontrer. ...

- et de l’audience interreligieuse » du pape François, le 28 octobre, place Saint-Pierre, à l’occasion du 50e anniversaire de la déclaration conciliaire Nostra Ætate sur les relations de l’Église catholique avec les religions non chrétiennes. C’était aussi à un jour près le 29e anniversaire de la Rencontre des religions pour la paix voulue par saint Jean-Paul II, le 27 octobre 1986, à Assise.

« Regardez les valeurs positives que vivent et proposent les religions et qui sont source d’espérance. …
Le Jubilé extraordinaire de la miséricorde qui nous attend est une occasion propice pour travailler ensemble dans le champ des œuvres de charité…. »
« Prions les uns pour les autres : nous sommes frères ! »

Martine Morançais
Responsable du service diocésain
de la pastorale des migrants